Liste des actualités


HUMIDITÉ DANS LA CONSTRUCTION

Retour à la liste

Actualité du 18/04/2017


L’HUMIDITÉ DANS LES BÂTIMENTS PERFORMANTS: QUELS  ENJEUX?

De nombreuses dégradations dans les bâtiments sont causées par la présence d’humidité. Certaines sont uniquement d’ordre esthétique (tâches sur les parements…), mais d’autres peuvent impacter la santé des occupants (développement de moisissures…) ou la pérennité du bâti (pourrissement de structures bois…).

La présence d’humidité dans les bâtiments peut provenir de quatre sources différentes :

  • des infiltrations d’eau ;
  • de l’eau apportée en phase chantier ;
  • des remontées capillaires ;
  • de l’occupation du bâtiment.

Une bonne gestion de l’humidité est nécessaire pour tous les types de bâtiments, mais tout particulièrement pour les bâtiments performants :

  • leur étanchéité à l’air importante renforce leur dépendance à une ventilation efficiente  ;
  • l’augmentation du nombre de couches des parois rend plus difficile, et donc souvent plus tardive, la détection d’humidité au sein de la paroi ;
  • le comportement à l’humidité, variable au sein des différentes couches, peut augmenter les risques de condensation au sein des parois, et limite leur capacité de séchage ;​

1) LIMITER LES APPORTS D’HUMIDITÉ

  • SOIGNER LA MISE EN ŒUVRE DE L’ÉTANCHÉITÉ À LA PLUIE

Dégradation des parements du fait de percements de châssis de fenêtres non rebouchés.

Défaut de calepinage du bardage responsable d’infiltrations

  • ASSURER UNE BONNE ÉVACUATION DES EAUX PLUVIALES

Descente d’eaux pluviales sans évacuation

Descente d’eaux pluviales non raccordée à l’évacuation, du fait d’un décalage causé par la pose de l’ITE

  • TRAITER LES ABORDS DU BÂTIMENT POUR LIMITER LES APPORTS D’EAU

Non-traitement de la pente et destruction de la végétation lors de la  réalisation  de  travaux  engendrant  d’importantes  infiltrations en pied de mur

  • LIMITER LES APPORTS D’EAU EN PHASE CHANTIER

Pose de l’isolant sans protection - pose du bardage tardive

  • ÉVACUER L’HUMIDITÉ DU BÂTIMENT EN PHASE CHANTIER

Apparition de moisissures en pied de mur, du fait d’une humidité trop importante au cours du chantier

  • PRÉVENIR LES FUITES DE CANALISATIONS
  • METTRE EN ŒUVRE UNE VENTILATION EFFICACE DU BÂTIMENT

Absence d’entrées d’air - sensation d’humidité très importante dans le logement

Moisissures liées à un renouvellement d’air insuffisant

  • LIMITER L’IMPACT DES REMONTÉES CAPILLAIRES EN RÉNOVATION

Accentuation de l'humidité dans le sol suite au doublage des murs qui a favorisé les remontées capillaires en empêchant le mur de sécher : il en a résulté un décollement du carrelage

2) CONCEVOIR DES PAROIS CAPABLES  DE GÉRER DES TRANSFERTS D’HUMIDITÉ

  • UTILISER DES MATÉRIAUX EXTÉRIEURS OUVERTS À LA VAPEUR D’EAU ET CAPILLAIRES

Effondrement d’un mur sur la moitié extérieure de son épaisseur, dû à une concentration trop importante d’eau liée à des infiltrations derrière un enduit ciment

  • CONSERVER UNE CAPACITÉ DE SÉCHAGE DES PAROIS VERS L’INTÉRIEUR

Pan de bois dégradé : le polystyrène côté intérieur a bloqué le séchage du mur vers l’intérieur

  • TRAITER LES PONTS THERMIQUES

Moisissures dues à un pont thermique poteau/arbalétrier

  • ÉVITER LES PASSAGES D’AIR PARASITES

Percement du plan d'étanchéité à l'air non rebouché

EN CONCLUSION

L’humidité dans les bâtiments est un sujet complexe à traiter du fait de la multiplicité des sources d’humidité, et de sa transversalité : tous les acteurs sont concernés, du diagnostic jusqu’à l’exploitation du bâtiment. Tous les lots ont un rôle à jouer dans la gestion de l’humidité, notamment à travers une bonne exécution des interfaces, ce qui nécessite une coordination efficace.

Les dégâts les plus importants surviennent généralement lors de la conjonction de plusieurs défauts (fuite de canalisation encastrée dans un mur ne permettant pas l’évacuation de l’humidité, par exemple).

Afin de traiter ce sujet complexe, il est nécessaire d’avoir conscience des conséquences, pour certaines très lourdes, liées à un excès d’humidité dans le bâtiment : la salubrité et la pérennité du bâtiment peuvent être impactées.

Il y a donc un enjeu de montée en compétences et de formation des professionnels sur la question de l'humidité (compréhension des phénomènes et adaptation des solutions de traitement).

Même si la profession a beaucoup progressé ces dernières années sur les questions liées à l’humidité dans les bâtiments, des problématiques restent à lever. C’est notamment le cas pour le sujet dévolu aux solutions de traitement de l’humidité : il existe des solutions techniques, mais il n’y a pas de filière humidité ou de méthodologie permettant d’établir des préconisations adaptées à toutes les situations. De plus, on ne sait pas toujours bien appréhender – et donc traiter – les problèmes d’humidité ayant plusieurs causes.

EN SAVOIR PLUS 

Source AQC